Construire son avenir
Faculté de Médecine Henri Warembourg

SEMASC (SocioEconomic Model of Amateur Sport Clubs)

International

09-2023 | SEMASC : Un nouveau projet porté par l'UFR3S - Sciences du sport et de l'éducation physique vient de se voir décerner le prestigieux label Erasmus+

Ce projet est un succès porté par l'Université de Lille (UFR3S-Sport) et le laboratoire URePSSS avec ses partenaires, qui reçoit un financement dans le cadre du programme Erasmus+.

Le projet SEMASC (Socio-Economic Model of Amateur Sport Clubs) est un partenariat entre chercheurs, agences nationales du sport, comités olympiques et fédérations sportives d'Europe et d’Amérique Latine visant à améliorer la durabilité et la résilience des associations sportives face aux crises et changements.

Le projet SEMASC (Socio-Economic Model of Amateur Sport Clubs) est un partenariat de coopération entre cinq pays européens en relation étroite avec un partenaire non européen et de multiples acteurs du secteur du sport à but non lucratif (Comités olympiques, Agences nationales du sport, Fédérations, Institut national des organisations à but non lucratif) et chercheurs.

L’objectif principal du projet SEMASC est de créer des outils diagnostiques et pédagogiques pour aider les associations sportives à évaluer leur modèle socioéconomique et améliorer leur durabilité et leur résilience. Le deuxième objectif est de donner aux fédérations et aux comités olympiques l’occasion de participer à la transformation et au changement organisationnel conduisant à des améliorations et à de nouvelles approches du modèle socioéconomique des associations sportives. Dans chaque pays, un réseau de partenaires associés a été structuré afin de représenter la diversité des acteurs pédagogiques et institutionnels au niveau européen et sud-américain.

Le consortium SEMASC déploiera ce projet autour de grandes étapes. La première étape consistera à créer une base de données internationale afin de comparer les modèles socioéconomiques des associations sportives par pays. La collecte de données aura lieu dans chaque pays sur la base d’un échantillon de 3000 associations sportives. Cette comparaison internationale permettra de détecter les faiblesses et les forces des modèles socioéconomiques des associations par pays. La deuxième étape consistera à produire des ressources pédagogiques qui permettront à tous les praticiens d'identifier rapidement les axes de progrès les plus importants à aborder pour améliorer la durabilité et la résilience des associations sportives.

Cette phase sera associée à une large diffusion auprès des acteurs institutionnels du sport afin d'évaluer l'impact réel sur les pratiques managériales. En exploitant notre partenariat international, en partageant les bonnes pratiques associées à différentes approches pédagogiques et en rendant les outils diagnostiques et pédagogiques accessibles à tous, nous visons le développement de nouvelles approches managériales des associations sportives

Porteurs du projet : Yann CARIN, UFR3S-Sport, Laboratoire URePSSS
Projet : Partenariat de coopération Erasmus+ Sport
Budget alloué : 400 000€

Partenaires :

  • Université de Lille, France
  • Université Mykolas Romeris (Lituanie)
  • Institut Français du Monde Associatif (IFMA)
  • Association Européenne des Employeurs du Sport
  • Université de Lisbon, Portugal
  • Université Nicolaus Copernicus, Pologne
  • Université Blas Pascal, Argentine
  • Université Lunex, Luxembourg
  • Agence Nationale du sport, Lituanie
  • Université fédérale de Parana, Brésil
  • Université Los Andes, Colombie
  • Université Pontificia Catolica de Valparaiso-Chili
  • Université Pontificia Catolica del Ecuador - Equateur

et des comités olympiques (notamment le CNOSF), des fédérations sportives réunis en tant que partenaires associés dans chaque pays.

Rendez-vous en novembre pour le kick-off meeting !